Je serai… Nous serons


Je vais faire aujourd’hui ce que je fais très rarement -ce doit être une première d’ailleurs- à savoir me confondre en divers remerciements.

En premier lieu, j’aimerais rendre hommage à Pat le rimenaute qui, par un vibrant plaidoyer pour la poésie, pour le bien qu’elle procure aux autres et plus égoïstement à l’auteur, m’a permis de débloquer les rimes -j’espère que l’encrier ne se refermera pas de sitôt-

Puis à Mari de la valise du calibre qui m’a fait découvrir une manière de m’interroger, de m’écouter et d’écouter les autres pour les découvrir et nous adapter et qui m’a offert l’image dont je vais me servir plus loin.

J’aimerais aussi remercier chaleureusement des ami.e.s du web de longue  date qui me suivent envers et contre tout, quels que soient mes points de chute ☺ je veux parler de Denise, de Paradisalia, de bizak, de Darina20 et de Cathy puis les blogueurs dont j’ai fait la connaissance très récemment et qui prennent sur leur temps pour m’expliquer la photographie, qui m’encouragent au lieu de passer leur chemin quand le résultat escompté n’est pas au rendez-vous comme Alain, Éric, Carrie, Dédé et pardon à  ceux que j’ai peut-être oubliés mais qui savent très certainement combien j’apprécie la chaleur de leur présence régulière.

 

fardeau-1
Merci Mari pour ce joli travail

Je serai… Nous serons

Qui es – tu l’étranger, toi qui sais ma blessure
Ma faiblesse et mon cri, mon espoir calciné
Tel un arbre marqué de noire meurtrissure
A la vie renaissant par l’ardent plaidoyer

D’un amoureux du mot et de la métaphore ?
Ai-je le rêve blanc qu’il me faille un gourou
Pour redonner du ciel à ma plume incolore
Et cueillir le désir dans un philtre vaudou ?

Je crois la rime usée par la course aux étoiles,
Par ces combats perdus que les vers, absolus,
Gansent de vénusté oubliant que les voiles
Prises dans l’ouragan alarment les coeurs nus.

Et, au détour de mots venus d’un autre monde,
L’évidence jaillit : mes poèmes vivront
Qu’ils s’écrivent joyeux ou d’humeur vagabonde,
Rageurs ou chagrinés, je serai… Nous serons.

Michèle B
décembre 2016

Merci Pat.

Je vous souhaite une très belle journée

❤💙💚💛💜❤

 

Publicités

50 commentaires sur “Je serai… Nous serons

Ajouter un commentaire

  1. En voilà une belle et délicieuse surprise. Voilà que l’encrier s’est ouvert pour mon plus grand plaisir, cela tu le sais 🙂
    Mille mercis pour ton merveilleux billet qui me fait chaud au coeur ♥♥♥ J’espère que tu as un joli essuie-plume pour une plume comme la tienne 🙂
    Je t’envoie toute mon amitié et gros bisous ♥

    Aimé par 1 personne

  2. Merci Michèle pour ces mots et ces idées si bien mis en musique.
    (Quand ça coule comme ça c’est le mot qui me vient)
    Très content que l’inspiration soit de retour.
    C’est un vrai bonheur de te lire à tête reposée.

    L’illustration est magnifique aussi.

    Bonne soirée à toi.

    Aimé par 1 personne

  3. Bonjour Michèle. Un peu en retard car débutant une « septimana dolorosa », pour avoir choisi UNE dentiste car croyant qu’une femme aurait été plus douce. Erreur funeste ! Me suis même fait qualifier de « douillet ». A part ça, je constate que l’optimisme est de retour avec toutefois du fond grave et quelque peu torturé. Les ciels sereins reviennent toujours, Michèle….Belle journée à toi.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Alain
      Oh pauvre de toi 😲😩😧 douillet ? Un homme ? 😆😅😄😈 j’espère qu’à défaut de t’avoir fait souffrir sur le fauteuil elle a réussi à te soigner et faire partir toute douleur. ☺
      Pour ma poésie, elle est rarement joyeuse. Je ne sais pas écrire le bonheur. D’aucuns diront que je préfère le vivre ☺
      Bel après-midi.

      Aimé par 1 personne

  4. S’il était un bruit, le retour de tes mots serait … tonitruant ! … Mais ils ne sont ici que délicates caresses que je consomme telles de délicieuses gourmandises … ne m’imposant aucune modération.
    Ravie de constater que les muses sont sorties de leur sommeil … l’histoire reprenant son cours, avec toutefois de nouveaux scénarios, verra peut-être naître de nouveaux acteurs ? … wait & see …
    Merci à toi aussi … pour tout … partout 😉 … Merci pour toute cette sweetness … (bon pour le « longue date » ça fait un peu Mathusalem non ? 🙂 🙂 🙂 )

    Bisous Moun … hé oui, maintenant je peux 😉

    Très belle illustration qui te résume bien ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Ouaip ouaip. Tu peux consommer à volonté, c’est certain… pas un gramme à prendre… ça change de la pizza tex-mex ! 😂😃
      Mathusalem dis-tu ? Faut pas avoir peur de vieillir ☺ il paraît que c’est dans les vieux pots…. c’est valorisant ça 😆😅😄 non ? 😈😇😶
      Oui, Moun pour certains Mathusalem, c’est vrai mais aujourd’hui, ce pseudo me semble si lointain de ce que je suis aujourd’hui….
      Quant à l’illustration, je dois dire que j’ai tilté dès que je l’ai vue.

      Bisous

      J'aime

    1. Je reviens donc…pour ajouter: Je ne sais pas si mon plaidoyer était bon mais tu en as extrait plus que la substance…J’ai particulièrement aimé cette troisième strophe car oui, voilà une bonne raison d’écrire, pour ceux qui ne savent pas, ceux qui ne trouvent pas les mots alors que toi même dans la peine tu y parviens…Bon, voyons les choses en face, l’inspiration n’est pas un long cours permanent et tranquille surtout si l’on veut y mettre les formes; mes amis me disent: tu n’écris pas assez! Pourtant j’y mets du cœur! mais…vois-tu la belle écriture réclame ce temps nécessaire. La beauté ne s’obtient pas dans la facilité (en aucun domaine) et la perfection n’appartient qu’aux critiques. Pour ma part, il m’arrive de rester vide pendant des semaines. Je crois à l’alternance des cycles en nous, comme celui de la femme, il existe celui du poète, tantôt physique, tantôt intellectuel qui se remarque à de petits détails: absorption, rêves, sensations de bien-être ou non bref les hormones sans doute…Dans ces moments où le ciel reste blanc, il faut emmagasiner ce qui plus tard nourrira l’inspiration et ne pas se décourager. Trouver dans ses amis le complément nutritif aussi. Que ton cercle déjà grand il me semble s’élargisse, et que tu trouves ce bonheur de leur faire ces présents. Merci tout plein de ce poème qui est un peu pour moi, je vais le rebloguer forcément…J’ai même appris le verbe ganser…et j’essaie de trouver ton mail pour t’adresser ma demande pratique.
      Amitiés et merci encore.

      Aimé par 1 personne

  5. Dédé Bonjour,
    Vous faites partie de ces personnes qui m’apportent chaque jour beauté et rêveries et c’est toujours un bonheur de voir dans le reader l’arrivée d’un nouvel article. Vous faites partie des « oubliés  » et je vais de ce pas vous rajouter afin de faire découvrir à d’autres votre univers si riche.
    Il y a encore peu, je discutais avec une amie sur ces formidables échanges que j’ai trouvés sur les blogs depuis mon retour… échanges constructifs, marrants aussi, nourris d’expériences diverses… sans niaiserie aucune. J’adore tout simplement.
    Merci beaucoup Dédé et que votre journée soit riche en émotions, même au boulot ☺
    Je vous embrasse si vous permettez.

    J'aime

  6. Bonjour. Je fais partie des nouveaux venus mais je découvre ici avec un grand plaisir votre sensibilité et encore plus aujourd’hui dans ce très beau poème. Oui, vos poèmes vivront, d’une manière ou d’une autre et feront chavirer le coeur de celles et ceux qui les liront. Merci pour ce partage sans cesse renouvelé. Je trouve que les blogs sont vraiment un espace chaleureux qui me ravit tous les jours.

    Aimé par 1 personne

  7. Ah oui… dans qui suis-je tu prends l’adresse en retirant bien sûr les parenthèses je te la remets là avec des étoiles, c’est Noël… pour être raccord 😂😁 scrubeye*@*gmail.com. J’ai eu pomdepin ☺
    Passe une belle journée et merci pour ton commentaire
    Bizzzz

    J'aime

    1. Ah oui… dans qui suis-je tu prends l’adresse en retirant bien sûr les parenthèses je te la remets là avec des étoiles, c’est Noël… pour être raccord 😂😁 scrubeye*@*gmail.com. J’ai eu pomdepin ☺
      Passe une belle journée et merci pour ton commentaire
      Bizzzz

      Aimé par 1 personne

  8. Oh Moun point n’est besoin de me remercier, tu sais combien je t’apprécie et je suis tellement heureuse de t’avoir retrouvée dans ton nouveau chez-toi ! Heureuse aussi de voir que grâce à Pat tu as retrouvé le chemin de la poésie, en espérant que tu ne le quitteras plus !
    Belle journée, bisous !
    Cathy

    Aimé par 1 personne

  9. J’ai eu un énorme plaisir à vous lire. J’adore! MERCI de m’avoir « promue » sur votre blog. ça fait plaisir!
    J’ai quelques trucs à vous proposer pour mes prochaines analyses, mais je dois tenir un petit engagement ancien avant. Je reviendrai vers vous bientôt Michèle!
    Bon mardi à vous!
    Bisous

    Aimé par 1 personne

Un petit mot fait toujours plaisir et, d'avance, je vous en remercie. ❤

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑