Quand le soleil s’absente…


Encore un thème que j’aime aborder en poésie : la violence et  l’oppression.

Quand le soleil s’absente

Il est des quotidiens où le soleil s’ absente,
Qu’un seul regard durci suffit à violenter
Cette fragilité que l’on sait deviner
Chez les êtres naïfs où l’amour s’ impatiente.

Des jours en noir et blanc et des nuits électriques
A craindre l’oppresseur, ayatollah déchu
Sans autre religion que celle d’un vendu
Qui ajuste sa foi à ses lois tyranniques.

Le vice chevillé à son insignifiance,
Il n’a d’autre miroir qu’un vide sidéral
Qu’il toise, méprisant, de son oeil infernal,
L’espoir d’apercevoir un reflet d’importance.

Faibles individus, diminués de l’âme,
Le temps se chargera de vous anéantir,
De vous pi-étiner à vous faire mourir ;
Puissiez-vous apprécier les Enfers* et la flamme.

© Michèle B.
Novembre 2013
Tous droits réservés

Les Enfers* = lieu de souffrances, situation très pénible.

wp-1484635536704.jpeg
Et vous que vous inspire cette violence qu’elle soit dirigée contre les enfants, contre les femmes ou les hommes d’ailleurs, violences physique et/ou psychologique, les violences faites contre l’Humanité et l’Histoire en regorge ?
Publicités

45 commentaires sur “Quand le soleil s’absente…

Ajouter un commentaire

  1. Je ne pourrai jamais comprendre la violence … quelle qu’elle soit !
    Elle est souvent visible … hélas l’horreur des images ne suffit même pas à faire réfléchir, au contraire.
    Et que dire lorsqu’elle est sournoisement invisible ? … que de souffrance engendrée !!!
    Un vaste sujet … un seul poème ne pourrait jamais contenir suffisamment de mots pour parler de cet immonde fléau, mais au moins il a le pouvoir de faire réfléchir … dommage que ce ne soient pas les « bonnes » personnes qui le lisent.
    Bisous … (fatigués d’une nuit blanche !!! 😦 )

    Aimé par 1 personne

    1. Même si les « mauvaises » personnes le lisaient, je pense que leur niveau de compréhension limité ne leur permettrait pas une prise de conscience… C’est ainsi… malheureusement pour les personnes qui se font prendre dans leurs filets.

      N’importe quelle violence ne mérite d’excuses… C’est petit, c’est vil…

      Il existe des personnes douces et prêtes à l’échange sincère…

      Bonne nuit alors ☺
      Bisous

      J'aime

  2. Violence du monde certes mais … n’oublions pas la nôtre
    ce n’est pas pour rien que nous avons encore nos griffes (ongles) et nos crocs (dents)
    Pour moi,nous sommes TOUS coupables ne serait-ce que par notre inaction…

    Merci Michèle de tes passages sur Arbrealettres 🙂
    Belle soirée Poétique 🙂
    Ch Passeur de Mots
    🙂
    Blog de Poésie: http://arbrealettres.wordpress.com
    Index: http://pagesperso-orange.fr/coolcookie/poesie/index.html
    Blog de Photos: http://arbreaphotos.wordpress.com/

    Aimé par 1 personne

    1. Hello le passeur de mots

      Je m’amuse bien sur ton blog tout en m’immergeant dans les mots ☺😊

      Quant à ton approche de la violence, je n’avais pas pensé à notre inaction… enfin si celle des nos élus qui ne savent pas intéresser les jeunes, qui les laissent sur le bord du chemin et que dire de la génération qui n’a jamais vu les parents se lever pour bosser… mais cela suffit-il à excuser la violence, toute la violence.

      On ne va pas refaire le monde ce soir

      Je te souhaite une belle soirée Ch.

      J'aime

  3. Perso,je voudrais « tirer » un trait sur tous ces assassins qui s’en prennent à tout le monde.Je ne crois guère en ceux qui peuvent changer de voie.Je déteste l’insécurité dans laquelle ils nous plongent,l’impossibilité d’être zen quand on se balade et j’en passe.Les religions n’ont jamais rien apporté de bon,pas plus que ceux qui veulent être supérieurs aux autres ou qui veulent imposer leurs coutumes dans des pays qui ne sont pas les leurs…….je pourrais écrire un roman mais je m’arrête ici.
    Bonne journée,Michèle.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Harmony,
      Je crois que tu as parfaitement résumé le dégoût que suscitent toutes ces actions d’écrasement, de spolliation, d’oppressions diverses.

      Je te remercie d’avoir exprimé ton avis.

      Je te souhaite un bel après-midi 😊

      Aimé par 1 personne

  4. Quand le soleil s’absente, c’est que la terre lui a tourné le dos. L’ayatollah qui ne tire de sa foi que des lois tyranniques. Très beau poème en ces temps déglingués où même la lune craint la nuit. Merci Michèle pour ton coup d’agacement, il est humain.
    La violence inspire la violence ! Quand la violence intervient, l’âme n’a plus sa chair.
    Bisous amie

    Aimé par 1 personne

  5. La violence qu’elle touche des êtres humains petits, adultes ou âgés m’est insupportable et me touche beaucoup ! Peu importe l’âge, une vie est une vie et on n’a pas le droit d’y toucher, et je trouve hélas que ceux qui commettent ces violences ne sont pas assez punis …
    Belle soirée, bisous !
    Cathy

    Aimé par 1 personne

  6. Pour compléter le mot de ce matin(au boulot je suis trop synthetique)
    La culture éveille et distrait à la fois.
    Je crois que c’est le meilleur médicament contre la violence.
    C’est un espoir parmi d’autres.
    Bonne soirée à toi 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir Eric

      Tu as parfaitement raison et la culture devrait être accessible à tous… je ne parle pas que du milieu éducatif mais des musées, des conférences sur tel ou tel sujet etc qui donneraient une « épaisseur » autre.
      Vaste débat cependant.

      Je te remercie et te souhaite une belle soirée ☺

      Aimé par 1 personne

  7. Vas-y, Michèle, voues les aux gémonies, tous ces méchants….ça soulage….Moi, pauvre paysan devenu, suis de retour de tonte. (de gazon, pas d’une pauvrette ayant fauté avec un Allémanique)…..Bonne soirée à toi….

    Aimé par 1 personne

  8. Merci pour tes mots Michèle. La violence quelle qu’elle soit m’est insupportable, les violences que subissent beaucoup trop de personnes, les violences du Monde. Je reste impuissante devant de tels actes et je me pose toujours la question… pourquoi tant de violence?
    Comme le dit Dédé, si une personne violente est bien encadrée, elle peut changer mais encore faut-il qu’elle le veuille absolument. Il est des situations tellement difficiles même pour les professionnels qui viennent en aide.
    Belle fin de journée et mes bisous ♥

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Denise

      C’est difficilement croyable et combien sont encore sous le joug d’un potentat qu’il dirige un pays ou une famille le résultat est aussi destructeur pour les victimes.

      Je te remercie infiniment d’avoir pris sur ton temps

      Mes bisous 💚

      J'aime

  9. Je travaille justement quotidiennement avec des gens qui ont passé par la case de la violence mais en tant qu’auteurs. Il y a parfois des regrets émis et des changements de vie qui donnent espoir. C’est important de le savoir. Un être violent peut changer de route s’il trouve sur son chemin de bornes pour se recentrer et s’il a l’envie au plus profond de lui-même de faire les choses autrement. Contente de vous retrouver après ces quelques jours d’absence. Bises!

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Dédé, le plaisir de te retrouver est partagé.

      Quant aux soins apportés à ces « charmantes » personnes cela rassure de savoir que quelques-unes prennent conscience de leur comportement et empruntent une autre route… Peut-on être certain qu’il n’y aura pas de récidive ? Que les mécanismes qui se mettent en place avant le passage à l’acte sont définitivement brouillés de façon qu’ils abordent un échange comme toute personne normalement « finie » ?

      En tout cas je trouve très intéressant qu’une personne immergée dans ce monde de violence apporte sa pierre à l’édifice et nous aide à appréhender différemment le sujet.

      Je te remercie et je t’embrasse.

      J'aime

  10. Merci pour ces mots Michèle ! La violence, souvent un recours face à la peur, à l’incommunicabilité, l’impuissance, un cercle vicieux qui s’entretient … Pas facile à rompre ni de rétablir la communication…

    Aimé par 1 personne

    1. Oui Marianne beaucoup de comportements violents traduisent un manque et/ou un apprentissage sans doute venus de l’enfance ou d’une pathologie plus profonde.
      Même en sachant cela, j’ai un peu de mal de leur trouver des excuses.
      Un bel après-midi à vous Marianne et merci pour votre intervention.

      J'aime

      1. J’avouerai qu’il me faut parfois faire appel à toute ma patience pour ne pas claquer la porte face à certaines attitudes, je le dit souvent « ceci explique cela mais cela ne l’excuse pas »!

        Aimé par 1 personne

  11. Très beau et très bien écrit.

    La violence fait partie de l humain et l histoire se répète.
    Contre les violents tourne la violence (aragon)
    Mais il y a la musique la littérature et toutes les bonnes choses qui valent le coup!!!!.
    Je suis heureux comme ça.

    Bonne journée à toi 😉

    Aimé par 1 personne

Un petit mot fait toujours plaisir et, d'avance, je vous en remercie. ❤

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑