Après la guerre,


 

Elle déplie son corps engourdi par la peur,
Par les jours et les nuits à croupir dans la cave
Pour échapper au ciel, à la menace grave,
Qui crachait sa furie et son feu de douleur.

A la voir si menue, légère comme l’air
D’un vent de liberté allégé du supplice,
Elle aurait pu voler vers l’horizon complice…
Elle en avait rêvé dans son chagrin amer.

Entière, elle s’offre aux rayons du soleil
Et le bleu du silence efface ses blessures,
Les bombes et les cris, la guerre et ses ratures ;
La vie reprend ses droits et oublie le sommeil.

Le champ est toujours là, fleuri de boutons d’or
Et de coquelicots en jupons de dentelle,
Comme au temps du bonheur, au temps de l’aube belle,
Lorsqu’elle sommait Dieu d’assassiner la mort.

Elle saute de joie, tourne à s’en étourdir ;
Les combats terminés, l’avenir carillonne
Pour la petite fille au regard qui s’étonne
Et ne sait pas encor que demain fait souffrir.

Elle court dans le champ cueillir des fleurs d’amour
Un bouquet de douceur à poser sur la terre
Où repose sa mère emportée par la guerre
Quand, soudain, un bruit sourd… puis le silence lourd.

© Michèle B.
Tous droits réservés

handicapinternational
Handicap International
Publicités

36 commentaires sur “Après la guerre,

Ajouter un commentaire

  1. La poésie pour dénoncer la guerre…
    Bien que tes mots soient tristes, ils sont un moyen de sensibiliser, de faire prendre conscience et d’éveiller notre esprit à réagir.
    Cette histoire autant que cette petite fille m’émeuvent. Des enfants meurent, d’autres seront à jamais transformés par l’impact de la guerre.
    Que faire , ne pas garder le silence en espérerant un monde meilleur.
    Bon week-end Michèle
    Bisous ♥

    Aimé par 1 personne

  2. Oh ce poème Michèle je le connais déjà, tu nous l’avais déjà offert sur ton précédent blog ! On a envie de se réjouir pour cette petite fille … jusqu’au dernier vers … ces mines anti personnel n’ont pas fini de faire des victimes … longtemps après la fin des guerres …
    Excellent week-end, bisous !
    Cathy

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Cathy,

      Je le ressors régulièrement en attendant le jour où il sera obsolète… ce n’est pas demain la veille tant il pleut encore des bombes et que les roses ne sortent pas encore des canons.

      Quant aux mines anti-personnel (ce qui m’avait fait écrire ce texte) des jambes vont encore tomber, des vies vont encore être fauchées… malheureusement la folie guerrière n’a pas de limites et les ventes d’armes non plus.

      Je te souhaite un bon week-end ☺
      Mes bisous

      J'aime

    1. Bonjour Marc

      Dieu sait que tout est fait pour en arriver là mais n’est pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre alors continuons de dénoncer l’horreur de la guerre…

      Je te remercie et te souhaite un beau week-end

      J'aime

  3. Une fin triste et inattendue. Les mines font encore des victimes aux frontières et malheureusement à l’intérieur des villes piégées par le terrorisme sauvage qui s’est installé dans le tiers monde.L’appellation de pays en voie de développement n’a plus sa raison d’être à cause de la guerre.
    Merci Michèle pour cette approche poétique de ce sujet douloureux.
    Bonne nuit Michèle

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, la guerre n’est jamais terminée meme après l’arrêt des bombes et des canons.

      Il faut dénoncer encore et toujours car c’est l’humanité qui est en danger lorsque l’on tue ses enfants.

      Je te remercie Charef pour ta sensibilité.

      Passe un bon week-end

      Aimé par 1 personne

  4. Cette petite fille m’émeut profondément ce soir. Il y a encore tant de pays où la guerre gronde et dans lesquels les enfants souffrent. Pourquoi n’arrivons-nous pas à les protéger? Sauront-ils trouver le chemin de la résilience un jour? Ton poème est beau mais fort triste car il rappelle que même au soleil la guerre existe. Bises dame Michèle.

    Aimé par 1 personne

Un petit mot fait toujours plaisir. Les commentaires sont soumis à modération

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :