Quand l’hiver se balance…


Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Coucou bonjour

Une photo, quelques mots, un sourire peut-être

A travers les vitres refroidies par l’hiver, les platanes dénudés ont gardé leurs décorations de Noël comme autant de breloques pour égayer un peu les jours en gris-bleu et quand la tramontane s’invite au bal, entre branches et branchages, c’est un ballet saisissant qui s’offre à mes yeux sous le regard courroucé de Saint-Michel et du coq d’or qui veillent tous deux à la moralité des lieux…

❤❤❤

Publicités

47 commentaires sur “Quand l’hiver se balance…

Ajouter un commentaire

      1. Ça viendra…. et plus vite que tu crois. Je le ressens, en tout cas.
        Mais tu sais, je crois qu’il ne faut pas forcer. Je suis par là. J’avais fini par croire que je ne pourrais plus écrire. Et c’est quand j’ai lâché prise que tout s’est remis en place…
        N’empêche, ce que tu écris, comme tu écris, J’ en suis incapable. J’aime. Mais je ne sais pas faire.
        Pour ça, c’est agréable de venir te lire. 💗

        Aimé par 1 personne

  1. Bonjour Michèle
    De belles photos… Tu en as de la chance de voir un coin de ciel bleu et le coq qui annonce la lumière du jour.
    Ma vue au petit matin n’est que sur du béton et le soleil se cache.
    Le sourire est toujours présent et merci du tien.
    Belle et agréable journée Michèle
    Bisous ☺

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Lucia
      Oui je vois de temps en temps le ciel mais en ce moment ses apparitions sont trop rares à mon goût ☺ Le coq ne chante pas, il guette si on va bien à confesse 😂
      L’essentiel est de faire de son environnement un sourire pour oublier la grisaille.
      Passe une belle journée
      Bisous ☺

      Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Cathy
      Non non ce sont les « bogues » (j’ignore si on appelle ça comme ça pour les platanes) qui restent attachés aux branches. Je n’en ai jamais vu à terre par contre.
      Merci et belle journée
      Mes bisous

      J'aime

      1. Non non, Michèle. C’est scientifique : si l’on pèse une personne avant et juste après son décès, il y a une différence de 21 grammes. Ce qui est moins scientifique c’est de dire que c’est le poids de son âme……St-Michel était soi-disant chargé de « peser » les âmes et le diable appuyait sur la balance pour que certains n’entrent pas au paradis. Moi, j’ai fait une petite extrapolation sur ces petites boules dans les arbres comme autant de petites âmes…..Bonne soirée.

        Aimé par 1 personne

  2. Il va bientôt falloir songer à ranger la déco de Noël et la remplacer par le vert tendre du printemps …
    La tramontane ??? … attention aux volets qui claquent ! 🙂 🙂 🙂
    Bisous … (sous la grisaille … beurk !)

    J'aime

Un petit mot fait toujours plaisir et, d'avance, je vous en remercie. ❤

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑