Très cher,


wp-image-143051862

 

Très cher,

Ce chemin, en bordure du Tarn, aux herbes folles et fleurs sauvages est une invitation au voyage, à la liberté enfin retrouvée, pas la liberté qui accompagne ou nourrit la solitude mais la liberté d’aimer, de grandir, de prendre son envol pour enfin toucher son étoile.

J’ai longtemps espéré emprunter ce chemin qui menait à vous ; j’en ai autant de fois repoussé l’idée ayant deviné je crois, bien avant vous, que vous n’y teniez pas. Peut-être moi-même, n’y tenais-je pas plus que vous… L’inconscient prend des sentiers étranges parfois et quand il rencontre la raison, les pas se font plus lents quand ils ne reculent pas…

Il est des lâchetés qui abîment la confiance en soi, la confiance en l’autre.

Vous éloigner, partir doucement, dans ce silence qui suit un corbillard sans les larmes qui accompagnent le cortège fut l’une de celles-ci…
Il suffit de peu de choses pour briser la magie, pas l’amour, juste la magie ; l’amour, lui, sera toujours présent sinon ce serait faire offense aux sentiments nés de notre rencontre.

J’aurais aimé quelques mots de vous, ces mots qui vous habitaient, qui vous animaient, que vous aimiez tant…
Toute mort, vous en conviendrez, doit s’accompagner d’un deuil, et pour faire ce deuil, il faut comprendre, ne serait-ce que pour accepter tout comme pour retrouver la lumière, d’autres lumières qui nous éclaireront sans nous aveugler comme le font les miroirs aux alouettes.

Ce n’est pas le désamour qui blesse, c’est la fuite en silence…

Alors très cher, si le courage qui forçait mon admiration jadis vous revient, prenez votre plume…

 

Le départ d’Alexandra Streliski

****

Une petite lettre qui me servirait, en temps normal, à composer un poème mais, en ce moment, c’est plutôt serré dans mon emploi du temps.
Je vous la livre sans chichis sans formules littéraires.

Ces mots sont nés de la photo ci dessus, prise par mon petit-fils Saul, âgé de 7 ans, lors d’un arrêt à Buzet-sur-Tarn et d’un article lu sur le blog de Solène (je voulais mettre le lien vers l’article mais depuis, certains passages sont soumis à mot de passe, ce que je peux comprendre) sans oublier quelques zestes de vécu…

Si vous le souhaitez, vous pouvez vous amuser à répondre à la demande formulée dans cette lettre sous la même forme épistolaire, ou écrire ce que vous inspire cette photo… Ou pas ☺️ Enfin vous faites comme vous voulez ☺️

 

****

children-at-play-cartoon-illustrations-vector10
Une petite respiration pendant ma pause. Bonnes vacances 👫

❤❤❤

 

 

Publicités

29 commentaires sur “Très cher,

Ajouter un commentaire

  1. Joli texte et belle photo ! Quelle belle inspiration pour écrire quelques lignes ou plus… Faut-il trouver le temps quand on a ses petits-enfants en vacances ? Ce sera pour cet hiver, quand les journées seront plus grises et plus fraîches 🙂 bon après-midi. Bises 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour vanadze17
      On peut toujours trouver du temps mais perso je ne suis jamais à 100 % quand j’ai les petits…
      Quand les jours seront gris et froids, je me rattraperai ☺️
      Merci beaucoup et bonne fin d’après midi
      Bises

      J'aime

  2. Bonjour Michèle
    Un peu tardive ma réponse.
    Quel beau texte tu as partagé là.
    Il pardonne par amour la fuite et la lâcheté.
    Vraiment noble et grand sentiment.
    Celui qui s’est en allé ne les merite pas.

    Je ne pourrais jamais écrire des mots comme ça à quelqu’un qui se barre en douce.
    Désolé pour ce ressenti un peu »brut de pomme »

    A part ça le petit breton a fait une belle image.
    Il nous offre une promenade tranquille.

    Bonne journée à toi
    Biz 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Eric
      Je crois qu’avec le temps, le moche s’édulcore… On pardonne, on n’oublie rien. On aimerait juste comprendre…
      À force de lire Solène, il est des situations qu’elle vit qui me parlent et j’ai eu envie de noter mon ressenti et ainsi, peut-être, l’aider dans sa démarche de reconstruction…
      Merci pour ton passage et mon petit breton sera ravi de ton commentaire au sujet de son talent naissant 😀
      Bel après-midi
      Bizz

      Aimé par 1 personne

  3. Bonjour Michéle, touchant de vous lire. On ressent une telle profondeur dans vos écrits que nous en sommes forcément très fortement ému. Si vous le souhaitez, nous pouvons remettre cet article ren « public ». Du quel s’agit-il? Amitiés de l’équipe ❤

    Aimé par 2 people

    1. Bonjour
      Solène a des mots qui interpellent, qui claquent, qui nous giflent parfois et qui nous réveillent de notre propre histoire.
      Pour les articles, ce sont ceux du 6 et 7 août mais après leur relecture je ne retrouve plus les passages que j’avais lus… Ont-ils été tout simplement modifiés, supprimés ? La douleur et l’interrogation se mêlaient et auraient peut-être dérouté ou fait s’enorgueillir la personne à l’origine de ce mal-être.
      Je vous remercie encore et vous souhaite une bonne pause estivale.
      ♥️

      Aimé par 1 personne

  4. A reblogué ceci sur Le monde de SOlène, le bloget a ajouté:

    “J’aurais aimé quelques mots de vous, ces mots qui vous habitaient, qui vous animaient, que vous aimiez tant…
    Toute mort, vous en conviendrez, doit s’accompagner d’un deuil, et pour faire ce deuil, il faut comprendre, ne serait-ce que pour accepter tout comme pour retrouver la lumière, d’autres lumières qui nous éclaireront sans nous aveugler comme le font les miroirs aux alouettes.
    (…)
    Une petite lettre qui me servirait, en temps normal, à composer un poème mais, en ce moment, c’est plutôt serré dans mon emploi du temps.
    Je vous la livre sans chichis sans formules littéraires.

    Ces mots sont nés de la photo ci dessus, prise par mon petit-fils Saul, âgé de 7 ans, lors d’un arrêt à Buzet-sur-Tarn et d’un article lu sur le blog de Solène (je voulais mettre le lien vers l’article mais depuis, certains passages sont soumis à mot de passe, ce que je peux comprendre) sans oublier quelques zestes de vécu…”…

    Aimé par 1 personne

  5. Bonjour Michèle et très heureuse de voir un de tes articles. Comme c’est joli par ici et je ne connais pas du tout. Il faudra que je fasse un tour sur Ggogle pour voir où cela se trouve. En attendant c’est juste une glissade que je ferai jusqu’à parvenir sur ses bords de rivière que j’apprécie de plus en plus. Je t’envoie pleins de gros bisous et te souhaite une très agréable semaine

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Nell
      Je suis toujours entourée de mon duo breton… Buzet-sur-Tarn est un très joli village de Haute-Garonne à environ 30 MN au-dessus de Toulouse.
      À bientôt 🔜
      Bisous ♥️

      J'aime

Un petit mot fait toujours plaisir et, d'avance, je vous en remercie. ❤

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :